Le contexte

Nous faisons la promotion du droit à la santé en supportant les structures publiques et, dans une optique de santé globale, nous agissons de manière intégrée avec les autres secteurs d'intervention correspondants: nourriture, eau, éducation, droits et aides humanitaires.

Dans les zones les plus pauvres, les interventions sanitaires doivent intégrer la lutte contre la malnutrition des enfants et de leur mère. En effet, en 2019, nous avons fait le dépistage à 144 505 enfants et pris en charge les cas les plus graves. Pour garantir l’accès aux soins et une meilleure qualité des services offerts, nous avons créé ou renforcé 141 centres de soins publiques pour plus de 136 000 personnes, en leur donnant des instruments et en aidant dans la gestion.

  • 195 mila prestations sanitaires distribuées
  • 8 mille activités de prévention
  • 445 mille personnes atteintes

Une promotion de la santé efficace part des agents de santé, médecins et volontaires qui travaillent dans les communautés. C’est la raison pour laquelle en 2019, nous avons organisé 426 cours de mise à jour, faisant participer presque 6 000 personnes. Grâce à des campagnes plus amples de santé publique, nutrition et hygiène, santé maternelle et de reproduction, prévention du VIH, de l’Ebola et du paludisme, nous avons sensibilisé presque 122 500 personnes, réduisant le risque de contracter les maladies.